Savon d’Alep : propriétés et critères de choix

Sommaire

Le savon d’Alep (originaire de la ville d’Alep, en Syrie) est un savon naturel comme le savon de Marseille et qui est fabriqué à partir d’huile d’olive et d’huile de baies ou de feuilles de laurier.

Mais pour profiter de tous ses bienfaits, il est nécessaire de savoir bien utiliser le savon d’Alep. Le point maintenant.

Propriétés du savon d’Alep

Le savon d’Alep est un savon naturel qui est tout à fait indiqué aussi bien pour son aspect écologique que cosmétique.

Il est écologique, car il ne produit aucun déchet chimique. Il est entièrement biodégradable et ne possède ni conservateur, ni colorant ou parfum de synthèse. L’huile de laurier qui le compose a des vertus apaisantes, antiseptiques et désinfectantes :

  • D’un point de vue cosmétique, il est hypoallergénique et extrêmement hydratant, ce qui le rend idéal pour les soins des peaux sèches ou fragiles comme celles des bébés, par exemple.
  • Le savon d’Alep, en tant que savon surgras, peut aussi s’utiliser pour soigner les problèmes d’acné, de psoriasis ou d’eczéma.
  • Il peut même s’utiliser en shampoing pour lutter contre les pellicules. On l’utilise aussi en masque pour le visage.
  • Enfin, il constitue un excellent soin de rasage, puisqu’il n’irrite pas la peau.

Critères de choix d’un véritable savon d’Alep

Les savons d’Alep de qualité sont conçus à partir d’huile issue de deuxième pression à froid et ils sont dénués d’huile de palme. Traditionnellement, le savon d’Alep est ensuite chauffé au chaudron puis découpé en cubes avant d’être mis à sécher pendant près d’un an.

Cette méthode de fabrication traditionnelle est de moins en moins respectée et il existe aujourd’hui de nombreuses contrefaçons. Celles-ci ne contiennent que peu (voire pas du tout) d’huile d’olive et surtout très peu d’huile de baies de laurier. De plus, on y ajoute souvent des conservateurs irritants pour les peaux sensibles.

Pour ne pas vous tromper, voici comment choisir un véritable savon d’Alep :

  • Plus la teneur en huile de baies de laurier est importante, plus le savon est de qualité :
    • Un savon à plus de 30 % convient parfaitement aux peaux les plus sèches et les peaux à problèmes.
    • Si vous possédez une peau normale, ni trop sèche ni trop grasse, une teneur en huile de baies de laurier de 20 % suffit.
    • Ce taux doit être clairement mentionné sur l’emballage ou l’étiquette du produit.
  • Un savon d’Alep véritable ne contiendra que quatre ingrédients : de l’huile d’olive, de l’huile de baies de laurier, de la soude et de l’eau. Lisez attentivement la liste des ingrédients.
  • L’aspect d’un savon d’Alep peut également vous aiguiller :
    • Il doit être de couleur vert brun, ne pas être gras et sentir l’olive et le laurier. Par ailleurs, coupé en deux, son intérieur est un peu plus sombre que l’extérieur (vert foncé).
    • Généralement, les véritables savons d’Alep possèdent une face sur laquelle un sceau (les caractères du maître savonnier en arabe) est apposé.
    • Par ailleurs, dans un bain, un véritable savon d’Alep flotte (mais difficile à vérifier lors de l’achat).

Les savons d’Alep vendus sous forme liquide sont généralement moins intéressants, car moins hydratants que les véritables cubes de savon. De plus, la plupart contiennent des conservateurs. Il vaut mieux les réserver pour les peaux normales.

Savon d’Alep : à choisir selon ses besoins

Même si vous faites attention à choisir un véritable savon d’Alep, vous trouverez plusieurs références. Il vous faut donc déterminer celle qui vous conviendra le mieux.

On trouve différents savons d’Alep :

  • pure huile d’olive (contenant moins de 5 % d’huile de baies de laurier), les moins chers et conviennent à tous, adultes comme enfants ;
  • contenant 5 à 20 % d’huile de baies de laurier, pour la toilette quotidienne chez les personnes présentant une peau sensible ou particulièrement sèche, ainsi qu’en cas de pellicules ;
  • contenant 20 à 35 % d’huile de baies de laurier, pour ceux qui ont une peau très sensible ou très sèche (dite « peau à problèmes ») ou présentant des problèmes de pellicules ;
  • contenant 35 à 80 % d’huile de baies de laurier, pour les peaux grasses à problème ou en plus d’un shampoing adapté contre les pellicules particulièrement tenaces ;
  • contenant 80 % d’huile de baies de laurier, pour tout le monde, mais plus particulièrement aux peaux les plus délicates ; c’est aussi le plus cher de tous, mais il sert pendant très longtemps.

Utilisation d’un véritable savon d’Alep

Première utilisation d’un véritable savon d’Alep

Lorsque vous vous êtes procuré un véritable savon d’Alep, sa première utilisation doit passer par une étape importante :

  • Avant de vous en servir, passez-le sous l’eau courante en le frottant pour éliminer la couche de poussière qui le recouvre.
  • Bien entendu, tout dépend de l'endroit où vous l’avez acheté, mais les véritables savons d'Alep sont généralement recouverts d’un léger film de poussière après avoir séché plusieurs mois à l’air libre.

Utilisation régulière du savon d’Alep

La fréquence d’utilisation du savon d’Alep dépendra de vos besoins.

  • Chaque jour, vous pouvez l’utiliser comme n’importe quel autre savon pour la toilette.
  • Comme shampoing, utilisez-le deux fois par semaine maximum :
    • Faites mousser le savon dans vos mains et appliquez-le sur vos cheveux mouillés.
    • Dans l’idéal, rincez avec de l’eau contenant un peu de vinaigre de cidre.
  • Vous pouvez également l’employer comme masque pour le visage, notamment en cas d’acné. Dans ce cas, après avoir mouillé votre visage à l’eau chaude (pour dilater les pores), mettez le savon d’Alep sur tout le visage et laissez-le agir une minute avant de rincer.
  • Par ailleurs, le savon d’Alep peut faire une excellente mousse à raser.
  • Vous pourrez soulager les piqûres d’insectes en appliquant le savon d’Alep sec cette fois.

Conservation du savon d’Alep

Vous l’avez compris, le savon d’Alep n’est pas vraiment un savon comme les autres. À ce titre, sa conservation elle aussi doit être différente et adaptée :

  • Faites donc en sorte de ne pas le laisser traîner dans un porte-savon à moins que celui-ci ne soit doté de trous permettant l’évacuation de l’eau (le savon ne doit pas rester dans l’eau).
  • Pensez à le retourner pour qu’il puisse sécher sur toutes ses faces entre deux utilisations.
  • Dans l’idéal, conservez-le à l’abri de la lumière (notamment du soleil) et dans un endroit sec pour éviter qu’il ne se dégrade. À noter que le savon d’Alep joue aussi un rôle d’antimites (le laurier les chasse), donc le stocker dans un placard à linge est une bonne idée.

Ainsi préservé, un savon d’Alep peut se garder plusieurs années et même se bonifier (il s’affine et mature) avec le temps. Il devient ainsi de plus en plus doux.

Plus de conseils pour prendre soin de vous sur nos contenus complémentaires :