Lingettes intimes : sont-elles néfastes ?

Sommaire

Alternative hygiénique ponctuelle ou accessoire de secours en période menstruelle, la lingette s'est peu à peu imposée dans les rayonnages hygiène/beauté des magasins.

Pratique ou superflue, dépannage ou habitude, dans quelles mesures est-elle ou non bénéfique à notre intimité ?

Quelle hygiène intime ?

À l'instar du gel douche que l'on utilise une fois par jour lors de la douche, une bonne hygiène intime comprend :

  • Un savonnage doux de la partie externe avec un gel intime. Il n’est absolument pas recommandé de laver l’intérieur du vagin (ni de l’anus). La flore vaginale est une défense naturelle très efficace et autonettoyante, mais elle est fragile. Lui imposer un nettoyage "décapant" lui ôte ses vertus protectrices. En revanche, il est important de laver les replis des petites et grandes lèvres.
  • Un bon rinçage à l’eau claire et tiède est parfois suffisant et l'utilisation de gels intimes est à éviter plus d'une fois par semaine en temps normal.

L’utilisation d’un savon ou d’un gel douche doit respecter un PH neutre (PH5 ou Ph physiologique) afin de ne pas perturber l’acidité naturelle de cette zone. Les savons spéciaux comme les pains et gels à usage intime ne sont à utiliser qu’avec modération et sur conseil du médecin ou du pharmacien.Bon à savoir : le vagin n'a pas besoin d'être lavé, il se nettoie très bien tout seul grâce aux bactéries protectrices qui vivent dans cette région sensible. Ainsi les douches vaginales sont fortement déconseillées pour ne pas perturber l'équilibre de la flore vaginale.

Quelles lingettes intimes choisir ?

Aujourd’hui, la plupart des fabricants de gels lavants intimes proposent également des lingettes pour compléter leur gamme. Ces lingettes sont généralement imprégnées d’une solution nettoyante sans savon.

Avant de les utiliser, on conseillera notamment de vérifier qu'elles :

  • ne contiennent pas d'alcool ;
  • ne contiennent pas de parfum ;
  • bénéficient d'un PH adapté (neutre).

Lingettes intimes : conseils d'utilisation

Afin de ne pas développer d'irritations ou d'allergies dans cette zone sensible de notre corps, à une utilisation des lingettes de façon quotidienne, on préférera une utilisation ponctuelle.

Pratique lors de déplacements (voyages en voiture ou en avion), les lingettes peuvent également être une alternative à la toilette intime dans certains cas :

  • avant une visite chez le gynécologue ;
  • pendant les règles ;
  • avant un rapport sexuel.

Dans tous les autres cas où une douche n’est pas possible, le recours aux lingettes peut donner un petit coup de frais et redonner confiance en soi.

Précautions à prendre avec les lingettes intimes

Si elles amènent une sensation de fraîcheur, les lingettes ne doivent pas être utilisées pour couvrir ou lutter contre des odeurs "inhabituelles".

  • Si vous constatez des odeurs tenaces et anormales, il est préférable d'aller consulter un spécialiste car celles-ci peuvent cacher des infections, de type vaginose par exemple.
  • Si vous constatez également de fortes démangeaisons ou irritations des muqueuses intimes, cessez toute utilisation de produits lavant et parlez-en à votre médecin.

Vous voulez plus de conseils pour prendre soin de votre corps :