Sels d’aluminium

Écrit par les experts Ooreka
Sels d’aluminium

Les sels d'aluminium ont beaucoup fait parler d'eux de manière négative ces dernières années. À tel point que bon nombre de marques les ont retirés de la composition de leurs produits.

Quels sont les dangers réels pour notre santé des sels d'aluminium ? Faut-il les supprimer de notre salle de bain ? On vous répond.

Sel d'aluminium dans les cosmétiques : quelle est cette substance ?

Un métal très répandu dans la vie quotidienne

L'aluminium est un métal utilisé dans de nombreux domaines. Il est présent dans les boîtes de conserve et certains ustensiles de cuisine, dans certains médicaments et cosmétiques, ainsi que dans l'eau.

Les sels d'aluminium sont un additif un rôle d'agent de texture, notamment dans les produits alimentaires : ils apportent de l'onctuosité et de la texture à de nombreuses préparations (soupes, pâtés, charcuterie, plats cuisinés et sauces, confiserie, desserts, glaces et sorbets).

Effets néfastes sur la santé

Des études ont mis en évidence les effets neurotoxiques de l'aluminium. Il jouerait également un rôle dans :

  • le développement du psoriasis ;
  • l'intolérance au glucose ;
  • les insuffisances hépato-rénales chroniques ;
  • l'anémie ;
  • l'apparition de la maladie d'Alzheimer.

À quoi servent les sels d'aluminium dans les cosmétiques ?

Un rôle d'anti-transpirants

Les sels d'aluminium sont présents dans de nombreux produits de soin, et particulièrement dans les déodorants, car ce sont en particulier des actifs anti-transpirants qui régulent la quantité de sueur sécrétée et resserrent les pores de la peau.

Leur utilisation dépend de leur formule :

  • les sels d'aluminium sont autorisés dans les anti-transpirants sous forme d'hydroxychlorures d'aluminium et de zirconium hydratés à hauteur de 20 % maximum dans le produit ;
  • lorsqu'ils sont présents sous forme de chlorhydrate d'aluminium, il n'existe pas de réglementation sur leur concentration maximum.

Produits concernés

De nombreux cosmétiques et produits d'hygiène contiennent des sels d'aluminium :

  • les brumisateurs ;
  • les dentifrices ;
  • les déodorants anti-transpirant ;
  • les fonds de teint ;
  • les crèmes hydratantes ;
  • les masques de beauté.

Quels sont les effets des sels d'aluminium sur la santé ?

Nocivité possible des déodorants

Des études ont été menées visant à établir un lien entre la présence de sels d'aluminium dans les cosmétiques, et plus particulièrement les déodorants, et le cancer du sein.

Selon un rapport de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSPS) publié en 2011, les études menées jusqu'à présent ne sont pas concluantes : "les données existantes ne permettent pas d'établir un faisceau d'arguments en faveur d'un lien de causalité entre aluminium et cancer du sein", mais elles "ne permettent pas de l'exclure définitivement".

Remarque : les sels d'aluminium pénètrent la peau à travers les follicules pileux. Les produits de beauté et les déodorants étant utilisés quotidiennement, voire plusieurs fois par jour, cette exposition très fréquente inquiète. Mais leur absorption est très lente.

Cependant, l'AFSSPS recommande :

  • que l'industrie cosmétique ne dépasse pas une concentration de 0,6 % des sels d'aluminium dans les produits ;
  • que les étiquetages indiquent qu'il est déconseillé d'utiliser les déodorants après s'être rasé ou sur une peau irritée (coupures, maladies de peau, ...).

Quid des autres cosmétiques ?

Il existe peu d'études sur l'incidence des sels d'aluminium utilisés dans les crèmes et les fonds de teint.

De nombreuses formes d'aluminium sont utilisées dans ces produits, dont certaines pourraient être sans danger. Les silicates d'aluminium par exemple sont autorisés par les labels Cosmébio.

Bon à savoir : la pierre d'alun, qu'elle soit synthétique ou naturelle est également dans le collimateur, et rien ne garantit qu'elle soit sûre.

Conclusion

En définitive, compte tenu du flou qui entoure l'utilisation des sels d'aluminium dans les cosmétiques et les produits d'hygiène corporels et en vertu du principe de précaution, mieux vaut peut-être opter pour des produits plus naturels et des déodorants qui n'en contiennent pas.

Il existe de nombreux produits fabriqués avec des substances plus respectueuses de la santé et de l'environnement et tout aussi efficaces.

Pour en savoir plus :

  • Composition et action des déodorants : on vous dit tout !
  • Les déodorants naturels existent et peuvent même être fabriqués à la maison. Découvrez-les !
  • Pour atténuer les effets de cette maladie de peau qu'on ne parvient pas encore à guérir, documentez-vous sur les traitements du psoriasis.



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !