Sommaire

Les manières de vous parfumer vont en se diversifiant. Le splash, léger et subtil, est destiné aux journées de vacances, au bord de la mer. L’eau de toilette, bien sûr, reste votre fidèle compagne des jours de travail et des soirées d’été. Vous réservez pour les occasions spéciales le parfum, plus tenace, suave et langoureux. Et l’eau de parfum? Comment et quand l’utiliser ? En quoi est-elle différente ?

Toutes les réponses dans notre article.

Eau de parfum : notes et fragrances

Lorsque nous essayons un parfum, nous avons au début une première impression qui rapidement se modifie et laisse apparaître une autre senteur, différente, aux accents plus profonds.

Effectivement, un parfum est fait de fragrances d’intensité et de degrés différents. Ce sont ses notes :

  • La première impression olfactive est donnée par des senteurs vives et légères, que l’on appelle les notes de tête. Fraîches et volatiles, leur fragrance dure au plus deux heures. Elles sont souvent constituées d’essence d’agrumes ou de feuilles. On y retrouve des senteurs d’orange, de mandarine ou de citron, de bergamote ou de thé vert.  
  • Ensuite viennent les notes de cœur. Plus profondes, c’est elles qui donnent au parfum son caractère. Elles sont fleuries, fruitées ou épicées. Elles sont composées de senteurs telles la cardamone, l’origan ou la marjolaine. Leur évaporation est très lente, et leur fragrance dure plusieurs jours.
  • Elles sont suivies des notes de fond, plus profondes, plus intenses. Elles émanent des senteurs ambrées ou boisées et cuirées. On y retrouve le santal, le musc, la myrrhe et le patchouli. Ce sont par elles que nous nous attachons à un parfum particulier.

Les trois types de notes constituent la pyramide olfactive. Plus les notes de tête seront dominantes, plus le parfum sera léger, vif et volatil. Au contraire, plus il sera dominé par les notes de fond, plus il sera lourd et intense.

La stabilité d’un parfum dans le temps dépend de la pureté et de la concentration des ingrédients qui le composent.

Pour une gamme du même nom, la composition olfactive est identique, qu’il s’agisse d’un parfum, d’une eau de parfum ou d’une eau de toilette. L’alcool étant une substance neutre, elle ne va pas modifier la fragrance des essences. En s’évaporant, elle va laisser sur la peau l’essence même du parfum.

Particularités de l'eau de parfum

C’est le niveau de la dilution de cette composition qui fait la différence.

Un parfum éthylique est constitué d’alcool, d’eau distillée et d’essences parfumées. Plus la concentration en essences sera élevée, plus le parfum tiendra longtemps :

  • les parfums contiennent une concentration d’essences qui peut atteindre les 40 % ;
  • les eaux de parfum entre 15 et 20 % ;
  • l’eau de toilette, entre 7 et 12 %.

C'est aussi ce facteur qui fait la différence de prix.

Composition d'une eau de parfum

Une eau de parfum est constituée de 50 à 60 % d’alcool à 90 degrés, et un taux d’ingrédients aromatiques de 15 à 20 %.

Une petite quantité de glycérine est ajoutée pour limiter l’effet desséchant de l’alcool et pour exalter les senteurs des essences.

Comment se parfumer à l’eau de parfum ?

Le parfum dégage ses senteurs plus encore s’il est chauffé. On aime bien appliquer l’eau de parfum là où se situent les battements du pouls, particulièrement au niveau des poignets, du cou, à l’arrière des genoux et les chevilles. La chaleur de ces zones aidera le parfum à s’exprimer.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Se parfumer

Sommaire