Bienfaits de la douche froide (écossaise)

Sommaire

Datant du XIXe siècle, la douche écossaise est une hydrothérapie résultant de l'alternance de jets d'eau chauds et très froids, principe cher aux pays nordiques. Aujourd'hui, la douche écossaise se pratique toujours ; certains cependant n'utilisent que l'aspect froid de cette douche, qui n'est pas seulement faite pour se laver. En effet, elle réveille, tonifie, hydrate mais apaise également. Source de vie, l'eau par son contact avec le corps, présente de nombreux aspects positifs pour notre santé. Le point.

Caractéristiques de la douche froide

La douche est considérée comme une douche froide lorsque la température de l'eau se situe entre 0 et 20 °C, pour certains, elle ne doit pas dépasser 18 °C. Le temps passé sous l'eau à cette température doit se situer entre 1 et 5 minutes maximum selon la température choisie. Il est recommandé de prendre 1 à 3 douches froides par semaine.

Le passage à l'eau froide doit se faire progressivement, d'une eau tiède située aux environs de 30 °C, on abaisse progressivement la température afin d'éviter un changement trop brutal. Au fil des jours, on diminue de plus en plus la température de l'eau.

La douche froide peut être pratiquée par tous, tant que l'on est en bonne santé, dans un objectif de prévention et de récupération ou de maintien de la vitalité. La douche froide est également utilisée dans le cadre de la cure thermale dans un but thérapeutique.

Douche écossaise : bienfaits de la douche froide pour le corps

Les bienfaits de l'eau froide ont été plus récemment démontrés par le Dr Hahn, médecin allemand puis par l'Abbé Sébastian Kneipp qui l'utilisa pour soigner sa tuberculose ainsi que par Nicolaï Shevchuk lors de ses recherches en neurosciences.

Mais les vertus de la douche froide sont reconnues depuis l'Antiquité, elle serait plus bénéfique pour notre santé que l'eau chaude :

  • La douche froide stimule le système immunitaire : en réagissant au froid le corps provoque un renforcement du système immunitaire et donc la protection contre les virus, les bactéries en augmentant la production les lymphocytes T (globules blancs appartenant à l'immunité spécifique).
  • La douche froide favorise la diminution d'une inflammation. En effet, le froid entraîne une vasoconstriction, laquelle diminue l'extravasation ou phase vasculo-exsudative responsable de la congestion des tissus suite à une agression.
  • Le phénomène de vasoconstriction généré par le froid améliore aussi la circulation avec une meilleure répartition de l'oxygène et des nutriments dans l'organisme. Elle protège l'apparition des varices. De la même façon, la douche froide améliore l'état de la chevelure en freinant la chute des cheveux et en les rendant plus brillants car le froid resserre les écailles.
  • Ce mécanisme de contraction vasculaire permet aussi la décongestion des organes favorisant alors leur détoxification d'autant qu'elle a également un effet diurétique, donc d'élimination (urinaire).
  • La douche froide est aussi reconnue pour son action stimulante de certains neurotransmetteurs dont la noradrénaline. L'augmentation de sa concentration dans l'organisme entraîne un bien-être général. L'effet du froid sur le cerveau apporte optimisme et bonheur, ce qui permet de soulager un état dépressif.
  • Autre effet de la douche froide, l'augmentation de la production de testostérone, laquelle renforce également la peau et la résistance osseuse.
  • Enfin, la douche froide améliore le sommeil, la baisse de la température du corps facilitant l'endormissement.

Contre-indications de la douche froide

Compte tenu du caractère vasoconstricteur de l'eau froide, les personnes souffrant de problèmes cardiaques tels que l'angor (angine de poitrine) ou une hypertension artérielle ne peuvent pas prendre de douches froides sans un avis médical. Le froid pouvant alors générer des défaillances cardiovasculaires voire un arrêt cardiaque.

Un état fébrile ou fiévreux est également une contre-indication à la douche froide.