Sommaire

Depuis le XIXe siècle, la douche chaude est pratiquée dans un contexte d'hygiène et de confort mais aussi dans un but thérapeutique dans le cadre du thermalisme. Faisons un point ensemble sur les vertus et les risques liés à la douche chaude.

Caractéristiques de la douche chaude

Les douches chaudes sont parfois décriées au bénéfice de la douche froide mais ces dernières sont de loin les plus pratiquées. Longtemps synonyme de luxe mais aussi de confort, la douche chaude apporte la chaleur que nous apprécions tous.

Sur la peau, la sensation de chaleur peut être réconfortante ; elle peut aussi nous suggérer la chaleur du soleil dont nous avons tous besoin. De par ces aspects, la douche chaude présente de nombreux avantages.

Lorsque nous avons froid, lorsque nous nous sentons tendus après une journée de travail ou dans tout autre situation, la douche chaude s'avère réconfortante et agréable. Elle est aussi une bonne première étape de la douche écossaise.

Avantages de la douche chaude

Jusqu'à 38-39 °C, la douche chaude apporte un effet cocooning ; elle a un effet relaxant. L'effet détente, immédiatement ressenti, va nous permettre de relâcher toutes nos tensions musculaires. Par son action calorifique, la douche chaude aide les fibres musculaires à relâcher la tension, dénoue les contractions musculaires et soulage les raideurs. Par la même, la douche chaude peut soulager les douleurs associées à ces raideurs et contractures.

De plus, lors de la douche chaude, notre respiration se ralentit tout en s'amplifiant. Sous l'eau chaude, nous pouvons ressentir le besoin de respirer amplement et de nous « ouvrir » à cette eau bienfaisante. Ces longues et amples respirations permettent une meilleure oxygénation du sang et des cellules mais aussi grâce aux mouvements amplifiés du diaphragme, muscle de la cage thoracique, nos organes abdominaux bénéficient d'un massage bienfaisant.

Ce besoin de respirer plus profondément nous incite à nous concentrer quelques instants sur notre respiration, fait qui va alors favoriser la déconnexion passagère d'avec nos soucis. Nous pouvons nous retrouver avec nous-même et nous recentrer sur nos ressentis, dont nous faisons très souvent abstraction dans nos vies trépidantes. La douche chaude nous aide donc aussi à chasser le stress.

Enfin, la chaleur de l'eau a une action sur la peau en dilatant les pores de cette dernière, ce qui a pour effet d'en favoriser le nettoyage. Ainsi, les toxines qui pourraient la ternir et l'engorger sont éliminées. La dilatation des pores permet également aux soins (crème hydratante, nourrissante...) de mieux pénétrer et donc favorise leur efficacité.

Sur un plan essentiellement hygiénique, la douche chaude est beaucoup plus efficace que la douche froide pour éliminer les salissures et excès huileux. Attention cependant à la température de l'eau qui ne doit malgré tout pas être trop élevée !

Douche chaude : quels risques ?

Une température trop élevée lors d'une douche chaude peut entraîner quelques désagréments tels que le dessèchement de la peau qui peut alors se mettre à « tirer », sensation très désagréable conduisant au relâchement des fibres élastiques, générant alors plus facilement l'apparition de rides.

D'autre part, si la température de l'eau est un peu trop élevée ou en cas de prolongement de la douche chaude, il peut se produire une dilatation excessive des vaisseaux sanguins et notamment des veines des jambes, favorisant alors un mauvais retour veineux et donc une impression de lourdeur des jambes.