Hygiène de l’oreille

Écrit par les experts Ooreka

Pour beaucoup, l'hygiène de l'oreille consiste simplement à se nettoyer les oreilles régulièrement et semble un geste anodin. Vouloir à tout prix éliminer le cérumen qui s'écoule naturellement du conduit auditif n'est pourtant pas sans risque. L'utilisation du coton-tige requiert d'ailleurs certaines précautions pour éviter les blessures.

Hygiène de l'oreille

Hygiène de l'oreille : gérer le cérumen

Le cérumen est la problématique principale lorsque l'on souhaite avoir une bonne hygiène de l'oreille.

Qu'est-ce que le cérumen ?

Le cérumen, communément appelé cire d'oreille ou cire humaine, protège l'oreille des poussières, des bactéries et de l'eau :

  • Ce mélange gras et épais, aux propriétés hydrofuges, est produit par les glandes cérumineuses dans le conduit auditif externe.
  • Il est naturellement de couleur jaune clair à noir, en passant par tous les dégradés. Sa couleur n'a pas de lien avec une quelconque pathologie.
  • Le cérumen tapisse les parois du conduit auditif externe. Il emprisonne ainsi les poussières et bactéries avant qu'elles n'atteignent le fond de l'oreille et ne provoquent une infection.
  • Chargé en impuretés, le cérumen remonte doucement vers l'orifice externe où il s'écoule.

Hygiène de l'oreille : ce qui provoque les bouchons de cérumen

Le cérumen peut parfois s'accumuler de façon excessive et constituer un bouchon. Plusieurs causes sont à l'origine de ce phénomène :

  • une mauvaise utilisation répétée de coton-tige ;
  • le port régulier d'écouteurs, d'aides auditives ou de bouchons auditifs, peut augmenter la production de cérumen, allant parfois jusqu'à la création d'un bouchon ;
  • la baignade : en contact avec l'eau, le cérumen gonfle ;
  • une production abondante naturelle de cérumen.

Conséquences d'un bouchon de cérumen

La présence d'un bouchon de cérumen peut provoquer divers symptômes :

  • une perte plus ou moins importante de l'audition ;
  • des démangeaisons, voire des douleurs ;
  • une sensation de pression, comme lorsque l'on est en altitude ;
  • des bourdonnements.

À noter : en cas de doute sur l'origine de l'un ou l'autre de ces symptômes, il est conseillé de consulter un médecin.

Éliminer un bouchon grâce à une hygiène de l'oreille irréprochable

On peut essayer d'éliminer soi-même un bouchon de cérumen, mais il faut prendre quelques précautions :

  • On peut essayer de ramollir le cérumen avec du sérum physiologique ou un spray vendu en pharmacie à base d'eau de mer et de bicarbonate. Attention cependant à ne pas introduire de liquide dans l'oreille si le tympan est percé au risque de provoquer des lésions de l'oreille interne.
  • Il ne faut jamais tenter d'extraire le bouchon soi-même avec un objet : allumette, aiguille, coton-tige... On risque en effet d'abîmer le conduit auditif externe, voire de percer le tympan.
  • L'utilisation de bougies auriculaires, supposées aspirer le cérumen grâce à la combustion, est inutile. Des études récentes ont prouvé que la méthode était inefficace et que l'on risquait même la brûlure.
  • Si l'on ne parvient pas à dissoudre soi-même le bouchon, il est nécessaire de consulter un médecin qui pourra le déloger.

Les bons gestes d'hygiène de l'oreille

Quelques gestes simples permettent d'éviter la formation de bouchon de cérumen ou l'apparition d'infections ou autres pathologies.

Quand se nettoyer les oreilles ?

Le cérumen servant à protéger l'intérieur de l'oreille des poussières, des bactéries et de l'eau, il est inutile de vouloir le retirer quotidiennement. Certains spécialistes préconisent un nettoyage une fois par semaine. Pour les plus maniaques, on n'excédera pas un nettoyage tous les trois jours.

Comment se nettoyer les oreilles ?

Pour ne pas se blesser en se nettoyant les oreilles, il convient de respecter quelques règles :

  • On ne doit jamais dépasser l'entrée du conduit auditif au risque de se blesser.
  • Le mieux est de se nettoyer à l'eau tiède sous la douche et de sécher l'oreille avec sa serviette.
  • L'utilisation du coton-tige doit être délicate et se cantonner au pavillon de l'oreille et à l'entrée du conduit auditif. S'il est enfoncé plus loin dans le conduit, son utilisation répétée peut provoquer des bouchons de cérumen. Surtout, une mauvaise manipulation du coton-tige peut entraîner des lésions, voire une perforation du tympan.
  • L'outil le plus adapté, et toujours à portée de main, reste l'auriculaire. Dans ce cas, l'hygiène des mains est primordiale. On placera un mouchoir sur le bout du doigt pour retirer l'excès de cérumen.

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
PA
patrice albert

coach en nutrition, infirmier, sophrologue | sophro-nutrition

Expert

marie- hélène etoc

psychothérapie , sophrologie , gestion du stress . | psy morbihan-formatrice control feeling

Expert

HB
hassen bouzidi

biologiste medical | lbbm

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.