Parfum

Écrit par les experts Ooreka

Comme le maquillage, les produits cosmétiques, les soins de la peau ou des cheveux, le parfum est largement employé, partout dans le monde, pour sublimer l'apparence.

Parfum Steve Grosbois/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Petite histoire du parfum

Les premières traces de l'utilisation du parfum remontent à l'Égypte ancienne. On embaumait les morts et on brûlait de l'encens durant les cérémonies religieuses. Les Grecs, puis les Romains réalisèrent ensuite des macéras de fleurs dans de l'huile.

C'est le Moyen Âge, mais surtout la Renaissance qui voient vraiment se développer le parfum. Grâce aux navigateurs et aux commerçants, on découvre de nouvelles senteurs venues d'Asie et d'Amérique telles que la vanille, les épices.

La création des produits de synthèse, au 19e siècle, permet le développement de la parfumerie moderne. Au début du siècle dernier naissent ainsi quelques parfums emblématiques : L'heure bleue de Guerlain (1912), Chanel N°5 (1921), Arpège de Lanvin (1927).

Fabrication du parfum

On distingue plusieurs types de parfums, selon leur teneur en substances odorantes, mais également selon la composition de ces substances.

Types de parfum

Le parfum est un mélange de substances odorantes naturelles et synthétiques, plus ou moins concentrées, et de solution hydroalcoolique. C'est le pourcentage d'alcool et de molécules odorantes qui donne le type de produit parfumant :

  • parfum ou extrait : avec environ 20 % de substances odorantes dans un alcool à 95 %, c'est le plus concentré ;
  • eau de parfum : en moyenne 15 % de substances odorantes dans un alcool à 85 % ;
  • eau de toilette : environ 10 % de molécules odorantes dans un alcool à 85 % ;
  • eau de Cologne : pas plus de 5 % de molécules odorantes dans un alcool à 70 % ;
  • eau de senteurs ou eau fraîche : tout au plus 4 % de substances odorantes dans peu d'alcool, voire sans alcool, remplacé par des eaux florales.

Généralement, plus la teneur en substances odorantes est importante, moins le parfum est volatile et plus le produit est cher.

Composition du parfum : les notes

Lorsque l'on parle de parfum, on parle souvent de notes : notes de tête, de cœur, de fond. Elles correspondent à la composition en substances odorantes du produit :

  • notes de tête : ce sont les premières notes, celles que l'on sent dès la dispersion du produit dans l'air ; des notes fraîches d'agrumes ou d'aromates ;
  • notes de cœur : ce sont celles que l'on va sentir pendant plusieurs heures, c'est le caractère du parfum ; des notes puissantes de fleurs, de fruits ;
  • notes de fond : ce sont les notes qui vont durer plusieurs jours, qui vont rester ; des notes chaudes et puissantes de bois, de mousse.

Familles de parfum

Lorsque l'on se rend dans une parfumerie, on nous demande généralement ce que l'on aime comme type de parfum : plutôt fleuri, boisé, ambré, etc. On distingue en effet sept grandes familles de parfum :

  • parfums hespéridés : composés de zeste de fruits : orange, bergamote, cédrat ;
  • parfums floraux : composés essentiellement de fleurs : jasmin, rose, violette ;
  • parfums fougères : des notes boisées, lavandées, mousse de chêne ;
  • parfums chyprés : des accords de mousse de chêne, patchouli, bergamote ;
  • parfums boisés : des notes chaudes de santal, de patchouli, de cèdre ;
  • parfums ambrés : des fragrances orientales, douces, poudrées de vanille ;
  • parfums cuirs : composés de notes sèches de tabac, fumée, bois brûlé.

Précautions d'utilisation du parfum

En raison de la présence d'alcool dans les parfums, leur application sur la peau avant une exposition au soleil ou sous un appareil à UV peut entraîner l'apparition de taches sur la peau, irréversibles.

Il est également déconseillé d'appliquer du parfum sur les enfants. On trouve pour les bébés et les jeunes enfants des eaux de senteurs dans lesquelles l'alcool est remplacé par des eaux florales.



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !