Maquiller ses sourcils

Écrit par les experts Ooreka
Maquiller ses sourcils

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Lors de l'épilation des sourcils, on a parfois la main un peu lourde, et en attendant la repousse, il nous faut trouver une solution pour combler les petits trous. Certaines aussi, ont naturellement les sourcils très clairsemés et souhaitent mieux les marquer pour intensifier leur regard. Voici quelques méthodes pour bien maquiller ses sourcils.

1 Maquiller ses sourcils avec un crayon

Le crayon à sourcils permet de renforcer légèrement leur couleur naturelle, de combler les petits trous et éventuellement de rallonger un sourcil trop court. Pour la teinte, choisissez un ton plus foncé que leur couleur naturelle. Reste ensuite à appliquer le crayon à sourcils, tout en gardant un effet naturel.

  • Brossez les sourcils avec un goupillon, de l’intérieur vers l'extérieur, pour les discipliner.
  • Avec le crayon, délimitez la longueur idéale de votre sourcil : la tête du sourcil doit être dans le prolongement de l'aile du nez, tandis que la queue du sourcil doit être dans le prolongement de l'aile du nez et du coin externe de l’œil.
  • Appliquez le crayon par petites touches, de la tête vers la queue du sourcil.
  • Brossez à nouveau légèrement les sourcils pour fondre le crayon dans les poils.

2 Maquiller ses sourcils avec du fard à paupière

Si vous n'avez pas de crayon à sourcils sous la main, vous pouvez simplement utiliser du fard à paupière pour maquiller vos sourcils. Choisissez une teinte légèrement plus foncée que leur couleur naturelle : brun clair pour les blondes, marron pour les châtains et noir pour les brunes. Vous pouvez également tenter de mélanger plusieurs teintes pour trouver celle qui vous convient.

  • Utilisez un pinceau fin de maquillage.
  • Brossez vos sourcils avant de délimiter leur longueur à l'aide du manche du pinceau.
  • Comme pour le crayon, il convient d'appliquer le fard à paupière par touches sur les sourcils pour un effet naturel.

3 Maquiller ses sourcils avec du mascara

Les marques ont développé des mascaras pour les sourcils, qui offrent l'avantage, par rapport au crayon ou au fard à paupière :

  • de discipliner les sourcils en même temps que les colorer ;
  • d'offrir des teintes spécialement adaptées aux sourcils ;
  • de tenir toute la journée ;
  • de s'appliquer simplement, de la tête du sourcil vers la pointe.

4 Maquiller ses sourcils avec une coloration pour cheveux

Utiliser une coloration pour cheveux pour teindre ses sourcils n'est pas recommandé. On risque en effet, si on le fait soi-même :

  • de colorer la peau ;
  • de provoquer gonflement, rougeur, voire même brûlure sur la peau, très fine autour des yeux, en particulier si l'on utilise une coloration à base d'acétone ;
  • de projeter du produit dans les yeux, très irritant.

Pour celles qui seraient tout de même tentées de se colorer les sourcils à la maison avec une coloration pour cheveux, quelques précautions sont nécessaires.

  • Utilisez un pinceau fin de maquillage pour appliquer le produit.
  • Appliquez la coloration sans appuyer, en très faible quantité, uniquement sur les poils du dessus.
  • Déposez un coton sur vos yeux le temps que la coloration pose, pour éviter une éventuelle irritation.
  • Laissez poser le produit un peu moins longtemps que le temps indiqué sur la notice.
  • Rincez délicatement la coloration en prenant soin de ne pas faire couler l'eau dans les yeux.

Matériel nécessaire pour maquiller ses sourcils

Imprimer
Pinceau fin maquillage

Pinceau fin maquillage

10 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :




Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !