Sommaire

Enlever un grain de beauté

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L'aspect d'un grain de beauté vous inquiète ? Ou peut-être ne supportez-vous plus de voir cette tache sur votre peau ? Pour des raisons esthétiques ou médicales, enlever un grain de beauté n'est pas un acte anodin. Plusieurs techniques existent et font appel aux compétences du dermatologue et du chirurgien plastique. De l'exérèse avec un bistouri au laser pulsé, cet acte médical est un compromis entre le soin, la prévention, la nécessité de pousser les analyses et l'esthétisme.

1. Apprenez à reconnaître les grains de beauté qui posent problème

Enlever un grain de beauté (appelé « naevus ») peut être un acte esthétique lorsqu'il est situé sur une zone apparente ou une zone de frottement. Cependant, certains grains de beauté doivent être retirés parce qu'ils peuvent vous poser des problèmes de santé : ce sont des tumeurs. Sachez reconnaître ceux qui posent souci.

Les carcinomes

Parmi les grains de beauté qui posent problème, on trouve les carcinomes. Ce sont des tumeurs assez répandues dans la population à partir de cinquante ans. Heureusement, la plupart sont des carcinomes basocellulaires et ne produisent pas de métastases (ils ne disséminent pas dans l'organisme). Ils peuvent néanmoins s'étendre localement en largeur et en profondeur.

Les carcinomes spinocellulaires (ou épidermoïdes), quant à eux, peuvent disséminer dans le corps en formant des métastases. Il est donc préférable que vous fassiez enlever ces grains de beauté le plus tôt possible.

Les mélanomes

Les mélanomes sont des tumeurs malignes (cancer) de la peau. Ce sont les plus dangereuses et leur prise en charge doit être très précoce : le pronostic en dépend. Ce cancer peut métastaser beaucoup plus facilement que les carcinomes.

Après diagnostic et analyses, le dermatologue enlève souvent sans attendre ce grain de beauté très différent des autres également par sa forme. Pour reconnaître un mélanome, la règle dite « ABCDE » attire l'attention sur les particularités de cette tache inhabituelle. Si vous notez l'apparition d'une telle tache sur votre peau, consultez un dermatologue sans tarder. Les critères sont :

  • A pour asymétrie : la tache n'est pas parfaitement ronde ou ovale ;
  • B pour bords irréguliers ;
  • C pour couleur : la couleur n'est pas uniforme ;
  • D pour diamètre : le mélanome est souvent plus gros que les autres grains de beauté ;
  • E pour évolution : le mélanome s'étend assez rapidement.
Lire l'article Ooreka

 

2. Faites enlever un grain de beauté au bistouri

Votre premier rendez-vous chez le dermatologue lui permet de diagnostiquer la nature ou le risque du grain de beauté qui pose problème. Pour l’enlever, le dermatologue et le chirurgien esthétique utilisent souvent un bistouri. Cependant, en fonction des cas, deux techniques sont possibles.

Exérèse simple

L'exérèse classique consiste à retirer un grain de beauté en découpant la peau autour. Cette technique est particulièrement utilisée lorsqu'il s'agit de carcinomes ou de mélanomes. Elle permet de traiter le grain de beauté cancéreux. Cette exérèse respecte une marge de sécurité, c'est-à-dire que le médecin enlève un peu de peau en plus en largeur et en profondeur pour éliminer toutes les cellules tumorales.

En règle générale, des points de suture ferment la plaie. Des analyses anatomo-pathologiques (en laboratoire) renseigneront ensuite le dermatologue sur la nature exacte du grain de beauté et sur la nécessité d’appliquer un autre traitement ou si l'exérèse a été suffisante.

Shaving

L'exérèse par shaving (« rasage » en anglais) consiste à découper votre grain de beauté en creux de manière à ce qu'une cupule se forme dans votre peau. Dans ce cas, la suture n'est pas nécessaire et la cicatrisation se fait naturellement avec l'application de pansements et de crème cicatrisante.

3. Profitez du laser pour enlever un grain de beauté

Le laser peut vous permettre de faire disparaître votre grain de beauté sans cicatrice. Cependant, une fois brûlé, il est impossible de réaliser des analyses pour connaître la nature du grain de beauté. C'est pourquoi le laser est utilisé uniquement sur des grains de beauté (a priori) sans risques.

Cette technique peut vous être proposée pour des raisons esthétiques ou lorsque des grains de beauté sont situés dans des zones de frottements. Cet acte doit toujours être pratiqué par un médecin.

Le laser utilisé pour cette intervention est un laser pulsé CO2. Seules les cellules pigmentées (brunes ou noires) du grain de beauté seront détruites. Les tissus environnants sont ainsi préservés. La cicatrisation est plus rapide.

Lire l'article Ooreka

4. Protégez la cicatrice

Si la cicatrisation de la peau ne dure que quelques jours après une séance de laser pulsé CO2, elle peut prendre jusqu'à 1 mois après une exérèse chirurgicale. Dans les deux cas, il faudra ensuite de nombreux mois pour que votre peau recouvre sa solidité et ses facultés élastiques.

Les pansements

Après une exérèse, des pansements vous sont prescrits. Lorsqu'il s'agit d'une petite plaie, vous pouvez souvent changer le pansement vous-même après avoir obtenu le matériel nécessaire en pharmacie.

Parfois, lorsque la lésion est plus étendue ou qu’elle présente des risques de complications, des soins infirmiers peuvent vous être prescrits.

Si les fils de la suture ne sont pas résorbables, un rendez-vous médical sera nécessaire pour les retirer.

Consulter la fiche pratique Ooreka

La crème cicatrisante

Lorsque la plaie est refermée et que la peau continue sa cicatrisation, l'application d'une crème cicatrisante est bienvenue. Elle permet d'accélérer la réparation cutanée.

En outre, si la cicatrice risque d'être bombée, n'hésitez pas à la masser de façon circulaire avec la crème. Ces massages, d'abord légers puis plus appuyés, peuvent être renouvelés matin et soir pour aplanir une cicatrice trop visible.

Consulter la fiche pratique Ooreka

La protection solaire

La cicatrice est très sensible aux rayons ultraviolets du soleil. Une fois la cicatrice colorée par l’exposition solaire, elle restera comme telle définitivement. Vous devez donc protéger votre cicatrice du soleil durant un an au minimum. Utilisez des vêtements couvrants la cicatrice et mettez de la crème solaire d'indice maximal (50+).

Lire l'article Ooreka

Matériel nécessaire pour retirer un grain de beauté

Imprimer
Compresse

Compresse

À partir de 3 €

Crème solaire

Crème solaire

Environ 15 €

Pansement

Pansement

Environ 4 € la boîte